La pause
www.pause.pquebec.com
Le quart d'heure quotidien
Plan du site
Accueil
Peinture
Province de Québec
Musique
Lettres
calendrier
Avril  2017
 D  L  M  M  J  V  S
1
2
3
4
5
6
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
24
cercle
25
26
27
30
La terre a une peau et cette peau a des maladies ; une de ces maladies s'appelle l'homme. (Friedrich Nietzsche)


Vivre au Québec


UN PEU DE TOUT
Souvenirs d'enfance
Noël
Jour de l'An
Saint-Valentin
Pâques
Cabane à sucre
Saint-Jean-Baptiste
Halloween
Un chat, pourquoi ?
Musique
La religion
Le hidjab au Québec
Les Bougon
Les mots changent

IL ÉTAIT UNE FOIS
Beau bonhomme
La mémoire
Le fantasme de Roland

COÛT DE LA VIE
Coût de la vie
Salaires

POLITIQUE
Politique
Revenus - Dépenses


À propos
Contact




 

 

 

À quoi sert
donc le chat

« Dieu créa le chat pour donner à l'homme le plaisir de caresser le tigre. »
(Théophile Gautier)


le chat
Le chat n’a aucune utilité si ce n’est de nous distraire par sa seule présence.

Il se nomme Pilou et se dirige vers ses vingt ans. Moins agile, mais toujours espiègle. C’est un mâle qui parle plus souvent qu’à son tour. Parfois nous aimerions bien le comprendre, tellement ce qu’il dit semble intéressant.

C’est une machine à fabriquer le poil qui dort, mange, dort encore et lorsque réveillé, arrive encore à nous amuser de ses mimiques.

Pilou est bien élevé. Il n’ira jamais sur la table en notre présence. Lorsque nous quittons la maison, il se tient à la porte comme pour nous dire au revoir. C’est sûrement pour s’assurer de notre départ et, en toute liberté, monter sur la table.

Un chat n’est qu’un chat. Cependant, après plus de dix-neuf ans, c’est un membre de la famille. Il faut se retenir pour ne pas l’inscrire lors du recensement.

Nous ne voulions pas d’un animal domestique. Ce chat, alors âgé de trois mois, nous a été imposé en juin 1986. D’accord, on le prend, mais ça ne durera pas qu’on c’était dit.

---

Pilou nous a quitté le 20 janvier 2006 à l'âge de 19 ans, 10 mois.






Introduction www.pause.pquebec.com
Tous droits réservés © 2002, 2003, 2004 - Pierre Bérard