La pause
www.pause.pquebec.com
Le quart d'heure quotidien
Plan du site
Accueil
Peinture
Province de Québec
Musique
Lettres
calendrier
Mai  2017
 D  L  M  M  J  V  S
2
4
5
6
7
9
10
11
13
14
16
18
19
20
21
23
24
26
27
cercle
30
Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux changer et la sagesse d'en connaître la différence. (Prière des A.A)


Vivre au Québec


UN PEU DE TOUT
Souvenirs d'enfance
Noël
Jour de l'An
Saint-Valentin
Pâques
Cabane à sucre
Saint-Jean-Baptiste
Halloween
Un chat, pourquoi ?
Musique
La religion
Le hidjab au Québec
Les Bougon
Les mots changent

IL ÉTAIT UNE FOIS
Beau bonhomme
La mémoire
Le fantasme de Roland

COÛT DE LA VIE
Coût de la vie
Salaires

POLITIQUE
Politique
Revenus - Dépenses


À propos
Contact




 

 

 

Le hidjab au Québec



Le foulard fait peur au Québec. Qui dit foulard dit musulman. Qui dit musulman dit terroriste. Cette déduction très simpliste est pourtant réelle pour les gens moyennement instruits. Si le terrorisme n'existait pas, il y aurait beaucoup moins de préjugés sur le port du foulard. Une femme musulmane convaincue n'est pas une terroriste, elle ne fait qu'afficher sa foi.

Mais il y a aussi les femmes "anti-voile" qui y voient une acceptation au fait d'être inférieure à l'homme. En réalité, le statut de la femme est inférieur à celui de l'homme dans toutes les religions. Est-ce qu'une femme portant un crucifix au cou vous montre qu'elle accepte d'être inférieure à l'homme ?

On parle de tolérance multiculturelle. Une femme étrangère, sans voile, dans un pays arabe, fortement religieux, sera difficilement tolérée. On répliquera que c'est l'extrême. C'est vrai. Alors qu'elle est la limite acceptable et qui décide ?

Un des avantages du foulard, est qu'il affiche bien les couleurs : aucune activité sexuelle avant le mariage. Elle ne sera pas importunée par un aventurier.

Au Québec, on a sorti les crucifix des écoles, justement pour donner dans le multiculturalisme. Ne pas afficher nos croyances. Nous nous retrouvons aujourd'hui avec moins de crucifix, plus de foulards, plus de couteaux et plus de turbans.

Le foulard n'est qu'un vêtement et l'interdire serait contre les droits de l'homme. Si on l'interdit pour ce qu'il représente, alors faudra interdire les mèches de cheveux de chaque côté de la tête de certains juifs. Faudrait aussi interdire les turbans. Ce n'est pas très sérieux.

Nous serions cependant justifiés d'interdire un symbole religieux pour la sécurité des gens. Le port d'un couteau (kirpan*) par un enfant est un danger réel. Le père de l'enfant se porte garant, mais qu'en est-il des autres enfants. Un bon petit chamailleur québécois s'empare du couteau et ...  De même, la burqa, ce voile qui dissimule le visage, ne peut être permis. Imaginons une Monica la mitraille confortablement dissimulée derrière la burqa!

* Kirpan : Petit poignard remis aux sikhs orthodoxes au moment de leur baptême. Il signifie que la personne qui le porte est prête à défendre sa foi.

Mise à jour : Le 2 mars 2006, les huit juges de la Cour suprême du Canada ont accordé le droit de porter le kirpan. La décision ne concerne que le port du kirpan à l'école. Il est interdit dans les cours de justice et les avions.



HIDJAB

POUR

CONTRE

Le foulard exprime la modestie, la pudeur et l'identité religieuse de millions de femmes. Les hommes musulmans ne portent pas le voile. Qu'en est-il de leur modestie, pudeur et identité religieuse ?
J'ai pris la décision de porter le voile, après mûre réflexion, sans pression. Je suis donc aussi libérée que les féministes. Vous avez pris la décision, après mûre réflexion, d'être inférieure à l'homme ; ne provoquez pas les féministes.
Les femmes qui portent le voile  méritent d'être respectées, en raison de leur détermination à être elles-mêmes plutôt que de se plier aux stéréotypes qu'impose la société de consommation. Le voile n'est-il pas un stéréotype de la femme musulmane ? Est-ce que ça prend un voile pour se protéger de la société de consommation ou simplement le bon sens.
Respecter les femmes qui portent le foulard contribue à la tolérance multiculturelle et à la paix sociale. Multiculturalisme et religion sont deux thèmes différents. Religion (toute les religions) ne s'associe pas avec paix sociale; le présent, comme le passé, le confirme. 






Introduction www.pause.pquebec.com
Tous droits réservés © 2002, 2003, 2004 - Pierre Bérard