Pour le bouc, ce qu'il y a de plus beau, c'est la chèvre. (Marcel Pagnol)
Accueil www.pause.pquebec.com






Autres thèmes

AlimentationHistoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports


Pour se divertir

- Grille de mots croisés en ligne
- Testez votre vitesse au clavier
- Dictées avec correction en ligne
- Quel est ce mot ? compatible tél. intelligent (smartphone)



Recherche personnalisée







Chèvre anglo-nubienne



La Chèvre anglo-nubienne est le résultat d'un croisement de chèvres britanniques et de boucs provenant d'Afrique et de l'Inde. Les croisements ont commencé il y a plus de cent cinquante ans. La chèvre anglo-nubienne telle qu'on la connait aujourd’hui naît dans les années 1890.

Cette chèvre est élevée pour sa viande et son lait. Puisqu'elle se reproduit tout au long de l'année, il est possible de produire du lait à l'année. Le lait de la chèvre anglo-nubienne a une teneur en matière grasse plus élevée.

L'animal se distingue facilement des autres races de chèvre par sa tête. Son museau est particulièrement convexe. Ses oreilles sont longues et pendantes. Son pelage peut être blanc, noir ou peut être un mélange de couleurs.

L'été, la chèvre se nourrit d'herbe, l'hiver, de grain. La chèvre donne naissance en moyenne à trois petits après une gestation de cinq mois. Son espérance de vie est d'environ quinze ans.

Aujourd'hui, la chèvre anglo-nubienne se retrouve dans le monde entier.

Pierre Bérard
18 août 2015


Tous les articles sur la faune ou la flore



Mentions légales