L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte. (Confucius)
Accueil www.pause.pquebec.com




Recherche personnalisée




Cité interdite



La Cité interdite (ou Cité pourpre interdite) est un palais impérial situé au centre de Pékin. Ce palais était réservé à l'empereur et sa cour, son accès étant interdit au peuple de l'époque.

Le troisième empereur de la dynastie Ming ordonna sa construction en 1406 qui s'échelonna sur 14 ans. La Cité interdite fut restaurée du XVIIe au XIXe siècle. Depuis 1924, la Cité est un musée où sont exposés les trésors impériaux. Vingt-quatre empereurs Ming et Qing l'ont habitée.

La superficie de la Cité interdite est de 720 000 m2 et compte 9 999 pièces, le nombre 10 000 étant réservé aux divinités. La majorité des bâtiments et des colonnes sont construits en bois. Une muraille d'une hauteur de 10 mètres et un fossé rempli d'eau, large de 52 mètres, entourent la Cité.

Le palais est divisé en deux parties : la Cour extérieure où avaient lieu les rencontres avec les ministres et les cérémonies officielles et la Cour intérieure servant d'appartements à la famille impériale et sa suite. Les jardins impériaux comprennent entre autres deux lacs.

En 1644, suite à une révolte, la Cité est envahie. L'empereur Ming, Chongzhen, se pend. Les Qing s'établissent. La dynastie des Qing régnera jusqu'en 1911.

En 1912, la République autorise le dernier empereur Qing, Puyi, à habiter la Cité dans la partie « Cour intérieure ». En 1924, à la suite d'un coup d'État mené par Feng Yuxiang, Puyi est expulsé de la Cité.

Pour accéder à la Cité interdite, on utilise la porte Tian An Men (entrée principale), on franchit deux avant-cours pour enfin se retrouver devant la porte du Midi (Wu Men). Les portes ont une hauteur d'environ 10 mètres. Les clous sur les portes sont au nombre de neuf, nombre représentant la somme du yin (Impératrice, chiffres pairs), du yang (Empereur, chiffres impairs) et des cinq éléments (eau, feu, bois, métal, terre).

En pénétrant dans la Cité interdite, le visiteur découvre d'abord les marbres, les murs souvent peints en rouge, les tuiles jaunes (couleur de l'empereur), le bois peint de couleurs vives, puis les chefs d'oeuvres et trésors du passé.

de Pierre Bérard
27 janvier 2008





Mentions légales