Je suis un danseur qui a mal tourné. (James Cagney)
Accueil www.pause.pquebec.com




Recherche personnalisée




James Cagney

1899 - 1986
James Francis Cagney Jr
Acteur américain


James Cagney naît à New York le 17 juillet 1899. À l'âge de quatorze ans, James travaille dans différents boulots. Un de ses boulots est décorateur de théâtre, ce qui l'amène à apparaître sur scène en 1919. Il travaille dans différents cabarets avec un numéro de danseur de claquettes.

En 1930, James Cagney joue pour la première fois au grand écran dans Kinner's holliday. En 1931, le film L'ennemi public le propulse au rang de vedette du cinéma. Il a la gueule idéale pour incarner les gangsters et enchaîne plusieurs succès au grand écran. En 1939, il devient journaliste dans À chaque aube je meurs.

Dans les années 1940, il se lance dans la comédie musicale au cinéma. En 1941, il devient un dentiste amoureux dans The strawberry blonde aux côtés de Rita Hayworth. Il obtient l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans le film La glorieuse parade, paru en 1942. En 1949, il redevient mauvais garçon dans L'enfer est à lui.

Il passe les années cinquante à alterner entre la comédie et le drame. Il tourne, entre autres, Le fauve en liberté en 1950 et Deux durs à cuire en 1952.

En 1961, James Cagney joue dans un film qui obtient peu de succès, Un, deux, trois. Il se retire du grand écran après ce film ; il fait cependant une brève apparition dans Ragtime, en 1981.

Comme Bette Davis et autres acteurs, James Cagney s'est révolté contre la manipulation des artistes par les studios de cinéma, il dit : 'chez Warner, on confondait les pensionnaires avec des chevaux de courses'.

James Cagney décède sur sa ferme dans l'État de New York, le 30 mars 1986.

Il était marié à Frances Vernon depuis 1922. Ils avaient adopté deux enfants, nés en 1939 et 1940. Il a publié son autobiographie James Cagney par James Cagney. Il aimait le travail de ferme et était passionné par la peinture ; on dit qu'il a peint de remarquables portraits.


Quelques films

- L'ennemi public, 1931
- Tout au vainqueur, 1932
- Le tombeur, 1933
- Les anges aux figures sales, 1938
- La glorieuse parade, 1942
- L'enfer est à lui, 1949
- La fauve en liberté, 1950
- Deux durs à cuire, 1952
- La loi de la prairie, 1956

de Pierre Bérard
20 juin 2007





Mentions légales