Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux changer et la sagesse d'en connaître la différence. (Prière des AA)
Accueil www.pause.pquebec.com






Autres thèmes

AlimentationHistoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports


Pour se divertir

- Grille de mots croisés en ligne
- Testez votre vitesse au clavier
- Dictées avec correction en ligne
- Quel est ce mot ? compatible tél. intelligent (smartphone)



Recherche personnalisée







Mur de Berlin



Après la guerre 1939-1945, la France, la Grande Bretagne, les États-Unis et l'U.R.S.S. se divisent l'Allemagne. La ville de Berlin sera aussi divisée en 2 grands secteurs, Berlin-Ouest, occupée par les armées alliées, et Berlin-Est, occupée par l'U.R.S.S.

En 1958, Khrouchtchev demande aux trois autres pays de démilitariser la zone ouest. Cet ultimatum ouvre une longue crise qui se termine par la construction du Mur de Berlin en août 1961, pour empêcher les Allemands de l'Est de passer à l'Ouest. Le Mur, d'une longueur de 165 kilomètres, est nanti de 300 miradors.

À partir de 1963, des laissez-passer permettent à plusieurs centaines de milliers d'Allemands de l'Ouest de se rendre à l'Est pour rendre visite à des parents ou à des amis, pour les fêtes de fin d’année ou pour des évènements familiaux. Après 1971, une entente permet aux visiteurs d'y demeurer 45 jours par année.

En près de trente ans, il y eu environ 5000 évasions, 192 personnes ont été tuées et 200 grièvement blessées.

En 1986, Mikhaïl Gorbatchev engage une politique d'ouverture. Les Russes comprennent que leur temps est révolu.

En novembre 1989, de jeunes Allemands de l'Est et de l'Ouest brisent le Mur de la honte. La destruction officielle du Mur débute le 13 juin 1990.

de Pierre Bérard
13 février 2007


Tous les articles sur l'histoire



Mentions légales